^Vers le haut

La séance du Conseil municipal du 28 janvier dernier a été mêlée de satisfactions et de quelques regrets pour le groupe socialiste.

1.- Visioconférence pour les commissions parlementaires

2.- Règlement de la sortie annuelle du Conseil municipal

3.- Réaménagements routiers au chemin du Bac

4.- Aménagements complémentaires de la passerelle Tivoli-Surville

5.- Promenade Nicolas Bouvier

6.- Construction d’un sous-sol aménagé au sein du pavillon provisoire de l’école du Sapay

7.- Fermeture de la terrasse dans la cour intérieure du restaurant Café Zinette

 

****************************

Dans les points initiaux, le Conseil administratif a annoncé le prolongement de la gratuité des loyers commerciaux jusqu'à fin février. Cette décision constitue une très bonne nouvelle étant donné le contexte asphyxiant pour les commerçant.e.s de notre commune en ces temps de COVID.

1.- Projets de délibération du Conseil municipal proposé par le groupe des Verts: «  Instauration de la vidéoconférence pour les commissions parlementaires durant les périodes de restriction »

Ce projet de délibération a été soumis au vote du Conseil municipal. Le Parti socialiste est opposé à ce projet, car il tient à privilégier les séances en présentiel autorisées par le Canton, permettant à son sens de garantir une meilleure qualité d'échanges entre les commissaires, ainsi que l'éventuelle présence d'invité.e.s, tout en respectant les mesures sanitaires. En effet, les mesures de protection sont suffisantes, la salle du Conseil municipal s'y prête et la sécurité des participant.e.s est assurée. Le Parti socialiste relève aussi que la mise en place du système de la vidéoconférence engendre des coûts et contraint de s’assurer aussi que chaque membre dispose du matériel nécessaire.

Le groupe PDC-Vert’Libéraux a proposé deux amendements, à savoir la possibilité pour le Président ou la Présidente de la commission de solliciter exceptionnellement une séance en présentiel si nécessaire, ainsi que le fait que la vidéoconférence pour les commissions ait lieu non tant que le télétravail est recommandé mais tant qu'il est obligatoire, ce qui permettrait une reprise plus rapide des séances en présentiel.

Le groupe socialiste a accepté ces deux amendements qui lui semblaient raisonnables en cas d’acceptation du projet par le Conseil municipal. 

Le groupe PLR a demandé une clause d’urgence et un vote nominal. Dans un souci de cohérence, si ce projet devait être adopté par les autres partis, il semblait évident qu'il ne fallait pas tarder à le mettre en oeuvre, sans quoi un tel vote aurait finalement perdu son sens. Le groupe socialiste a donc accepté la clause d'urgence proposée en cas d'acceptation du projet.

Le Parti socialiste est resté convaincu du bien-fondé des séances de commission en présentiel et a donc voté contre ce projet.

Finalement, par 20 oui, 13 non et 2 abstentions, ce projet a été accepté. C’est donc par vidéoconférence que se tiendront désormais les commissions tant que le télétravail sera obligatoire, au regret du groupe socialiste qui espère un prompt retour à la normale pour des séances de commission en présentiel.

 

2.- Projet de délibération proposé par le groupe socialiste et les Verts :« modification des articles 6 et 6 bis du règlement du Conseil Municipal » concernant  la sortie annuelle du Conseil municipal

Ce projet de délibération visait pour l'article 6 à ajouter au cahier des charges du bureau l'organisation du voyage du Conseil municipal (tâche jusqu'ici dévolue au Président ou à la Présidente du Conseil municipal). L'article 6bis précise que cette sortie pourrait avoir lieu sur deux jours les premières et les dernières années de législature, laissant ainsi pour les années 2, 3 et 4 l'organisation d'une sortie « découverte d'une journée sur le territoire du Grand-Genève » avec un budget réduit et à l'exception de toute nuitée.

Le groupe socialiste est sensible à la bonne gestion des deniers publics ainsi qu'aux questions écologiques. En effet, au vu de la situation budgétaire de la Ville de Lancy et du montant prévu au budget, dans un contexte politique marqué par les questions écologiques (notamment l’utilisation de l’avion pour les voyages à l’intérieur du continent européen) et certaines affaires questionnant l’utilisation de deniers publics par certains-e-s élu-e-s genevois-e-s, il est donc nécessaire de revoir la pratique actuelle.

Mais en lieu et place d'un vote sur le siège qui aurait peut-être permis d'adopter ce projet, la majorité des votes du Conseil municipal a penché vers un renvoi en commission de l'administration par 21 oui, afin que le texte puisse être discuté, éventuellement amendé et le cas échéant adopté par tous les partis.

Le groupe socialiste soutient que ce projet de délibération permettrait à la fois aux élu.e.s de créer des liens utiles à l'exercice de leur fonction tout en ménageant le climat (l'utilisation de l'avion comme moyen de transport serait proscrite et le moyen de transport le moins polluant à privilégier) et les deniers publics. Nos élu.e.s espèrent donc que le texte sera ainsi accepté par la majorité du Conseil municipal.

Vote d’objets de retour de commissions :

3.- Réaménagements routiers au chemin du Bac et réfection du collecteur existant des eaux usées - Crédit d’étude Fr. 100’000.-

L’arrêté est accepté à l’unanimité

4.- Aménagements complémentaires de la passerelle Tivoli-Surville - Crédit d'investissement de Fr. 640’000.-

Ce crédit permettra de réaliser un ascenseur, complété d'un escalier. Il s'agit de créer une liaison entre la route de Chancy et la passerelle, côté chemin de Tivoli. L'idée est de renforcer l'utilisation de la passerelle, notamment pour les personnes à mobilité réduite et les cyclistes.

Cet arrêté est accepté par 33 oui et 2 abstentions.

5.- Promenade Nicolas Bouvier - Crédit d’investissement Fr. 675’000.-

Le Conseil administratif prendra contact avec le Canton afin de voir dans quelle mesure celui-ci pourra assumer une partie de coûts. Très bonne nouvelle, notre conseillère administrative Madame Salima Moyard pourra finir d’aménager cette belle promenade.

Cet arrêté est accepté par 23 oui dont le groupe socialiste et 12 abstentions.

6.- Construction d’un sous-sol aménagé au sein du pavillon provisoire de l’école du Sapay - Crédit d’investissement Fr. 498’000.-

Magnifique projet mené par la conseillère administrative Madame Salima Moyard pour le bien des enfants de Lancy.

Cet arrêté est accepté à l’unanimité.

7.- Fermeture de la terrasse dans la cour intérieure du restaurant Café Zinette - Crédit d’étude. Fr. 120’000.-

Cet arrêté est accepté par 32 oui et 3 abstentions.

 

Vally CARTER, Priscille DIA-LAPLACE

Conseillères municipales

 

Evénements

Août 2021
L Ma Me J V S D
1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31

Membres - connexion

Copyright © 2014 PS Lancy 2017  Tous droits réservés - admin