^Vers le haut

C’est la rentrée du Conseil municipal de Lancy avec un ordre du jour relativement consistant et des résultats appréciables pour le groupe socialiste.

 

Résolution «Sécurité des cyclistes sur la route du Grand-Lancy»

La résolution proposée par le PLR et le PDC demande au Conseil Administratif d'interpeller urgemment le Canton afin de mettre en place une véritable signalétique garantissant la sécurité des cyclistes empruntant la piste cyclable de la route du Grand-Lancy à la hauteur de Pont-Rouge, par exemple avec l'installation d'un feu rouge lors du passage du tram ou avec un feu clignotant sur le cédez le passage lorsqu'un tram 17 va s'engager.

La résolution est acceptée à l’unanimité

 

Ajustement des indemnités du Conseil administratif dès le 1er janvier 2020

L’arrêté propose de fixer l'indemnité annuelle allouée à chaque Conseiller administratif à 97’850.- CHF et le montant des frais de représentation annuels à 5'150.- CHF dès le 1er janvier 2020. Il est à noter que la dernière revalorisation date de 2015.

L’arrêté est accepté par 26 oui, 1 non, 4 abstentions

 

Motion du Parti socialiste et des Vert.e.s «Pour une égalité de fait à Lancy»

Pour mémoire, cette motion avait été déposée dans la foulée de la mobilisation historique qui avait rassemblé le 14 juin 2019 près de 500'000 personnes dans toute la Suisse lors de la grève des femmes.

Son dispositif prévoit de :

  • procéder à une étude élargie touchant l’ensemble des activités de l’administration communale et visant à déterminer si l’égalité de fait est établie ;
  • mettre en place un « plan égalité » pour parvenir dans les 5 ans à une égalité de droit et de fait ;
  • intégrer dans ce plan des mesures touchant notamment :
  • au budget,
  • aux ressources humaines,
  • à l’aménagement des bâtiments de l’administration,
  • à l’espace public,
  • au parascolaire et aux crèches,
  • aux associations,
  • à la police municipale,
  • au sport et à la culture,
  • au Conseil municipal et au Conseil administratif.
  • effectuer un monitoring régulier de la mise en œuvre de ce plan et à en informer le Conseil municipal.

La motion avait été renvoyée en commission et son sort paraissait scellé au profit d’une résolution déposée ultérieurement par le PLR et le PDC prévoyant des « mesurettes ».

Les groupes des Vert.e.s et les Socialistes sont néanmoins revenus à la charge rappelant que l’égalité, cela se travaille et cela s’améliore grâce à toute une série de mesures qui ont trait à la vie professionnelle, mais aussi à la vie familiale et à la vie citoyenne, parce que tous les aspects de la vie sont touchés par les questions d’égalité.

Après une plaidoirie appuyée et grâce à la voix prépondérante du président du Conseil municipal, cette motion a été finalement acceptée.

La motion est acceptée par 14 oui, 13 non, 5 abstentions

 

Modification des articles 35, 39 et 56 du statut du personnel communal

L’article 39 consiste à adapter la logique des gratifications, qui sont actuellement accordées après 20 ans et 30 ans, sachant que de nombreux collaborateurs restent moins longtemps, il serait justifié de mettre en place des gratifications après 10 ans. Le montant proposé étant de 1’000.- CHF.

La modification de l’article 39 est acceptée à l’unanimité.

La deuxième demande concerne l’article 56, la semaine de vacances supplémentaire qui est actuellement attribuée à partir de 57 ans est ramenée à 55 ans.

La modification de l’article 56 est acceptée à l’unanimité.

Une nouvelle formulation de l’article 35 était également proposée, aux termes de laquelle le Conseil administratif pourrait suspendre l’augmentation annuelle ordinaire si le fonctionnaire n’a pas, au cours de la période précédente, justifié des connaissances, aptitudes et qualités requises dans l’exercice des tâches qui lui sont confiées.

Le groupe socialiste a proposé un amendement consistant à prévoir que le collaborateur doit être au préalable entendu par le Conseil administratif.

Il a été relevé qu’il s’agit d’un principe constitutionnel cardinal en matière de fonction publique qui devait être rappelé. Pour le groupe socialiste, il est insuffisant de partir du principe que le collaborateur a déjà pu s’exprimer dans le contexte de son évaluation. L’intéressé doit pouvoir s’exprimer directement devant l’autorité compétente qui prononce l’éventuelle sanction.

L’amendement est accepté par 16 oui, 11 non, 4 abstentions.

L’arrêté tel qu’amendé est ensuite accepté par 23 oui, 0 non, 8 abstentions.

 

Construction d’un bâtiment locatif et d’une crèche –Périmètre chemins du Bac, Maisonnettes et avenue Louis-Bertrand –Crédit de construction (15'700'000.- CHF)

Il s’agit d’un bâtiment, propriété de la commune, composé de 5 étages dont le rez et le premier étage seront occupés par une crèche pour 56 enfants. Concernant le reste des étages, il contient des appartements qui bénéficient d’un grand séjour donnant sur une loggia avec deux orientations. Les pièces auront en moyenne une surface de 26 m2 qui est supérieure à la norme actuelle. L’architecture triangulaire du bâtiment permet de créer pour chaque appartement un balcon de 18 m2. L’accès à chacun de ces appartements se fera par une circulation à l’intérieur et au centre du bâtiment, surplombé d’un puits de lumière zénithale en toiture, puits de lumière automatiquement ventilé lors des grandes chaleurs.

L’arrêté est accepté à l’unanimité, soit par 31 oui, 0 non, 0 abstention.

 

Subvention d’investissement concernant l’aménagement de la crèche de Pont-Rouge (280'000.- CHF)

Le projet de l’Adret, dans le quartier de Pont-Rouge, se veut un projet novateur et intergénérationnel. Ce bâtiment comprendra une crèche, un immeuble pour personnes âgées (IEPA) et des logements pour étudiants. En outre, des espaces communs et des locaux partagés permettront une vie collective et une cohabitation harmonieuse entre ces différentes populations. La direction et le comité de la crèche Chante-Joie ont accepté de gérer la crèche de Pont-Rouge. Ainsi, le comité de l’association Chante-joie, avec une direction unique, pilotera ces lieux d'accueil dédiés à la petite enfance.

L’arrêté est accepté par 30 oui, 0 non, 1 abstention.

 

 

Eric Maugué, conseiller municipal

 

 

Evénements

Novembre 2020
L Ma Me J V S D
1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30

Membres - connexion

Copyright © 2014 PS Lancy 2017  Tous droits réservés - admin